Bureau des projets

Soutenir des projets prioritaires de la Congrégation.

Chaque année, le bureau des projets choisi des projets éducatifs proposés par les différents pays.

Ces actions :
• favorisent le développement des personnes ou des groupes
• bénéficient à la population pauvre
• tentent d’apporter une amélioration durable
• développent l’apprentissage de l’autonomie
• créent des emplois pour les laïcs



Vivre 2020 à l’écoute des appels du monde

Fin de la récréation à l’école
o semeador Juazeiro do Norte
(Brésil)

Bonne nouvelle annoncée par la Banque Mondiale en cette fin de deuxième décennie du nouveau millénaire : depuis 1990, le nombre d’habitants vivant dans l’extrême pauvreté sur la Terre a baissé de 1,1 milliard. En 2015, 736 millions de personnes disposaient de moins de 1,90 dollar par jour pour vivre, contre 1,85 milliard en 1990, alors que la population mondiale augmentait fortement durant cette période.

Comment ne pas s’en réjouir ! Au-delà de ce succès statistique, quelle part prendra chacun des enfants à naître en 2020 dans leur propre destin ? De quelle « boîte à outils » personnelle disposeront-ils pour apporter leur pierre vivante à la collectivité dans laquelle ils grandiront ? C’est l’enjeu de la qualité de l’éducation pour tous, « tant pauvres que riches » selon la formule de St. Pierre Fourier.

La Congrégation Notre Dame a resserré encore en 2019 les liens de son réseau international d’écoles par de nouveaux échanges entre pays. Un congrès qui a réuni plus de 800 enseignants, personnels éducatifs et techniques, chefs d’établissement et amis de 7 pays, à Verneuil pendant deux jours en septembre 2019 en a été un signe enthousiasmant.

Qui dit dynamisme dit aussi besoins identifiés pour consolider et élargir. Vous en trouverez quelques exemples dans ce bulletin 2020 ainsi que les moyens d’en être, vous aussi, partie prenante.

Très bonne année solidaire en 2020 !


Projet 2020 : Ecole Pierre Fourier de Joli Site (Kolwezi, RDC)

Construction de l’école maternelle


Dans une des sept premières salles de classe construites en 2016



Bâtiment existant


Le centre scolaire Saint-Pierre Fourier est né en 2016 dans le quartier en fort développement de Joli Site, périphérie de Kolwezi. Cette école privée maternelle et élémentaire, dont les frais de fonctionnement sont à la charge des familles, s’est développée à un rythme élevé : la rentrée 2016 accueillait 54 élèves dans ses 7 salles de classe toutes neuves. En 2019-2020 les mêmes salles accueillent 389 élèves!
C’est la construction d’un bâtiment réservé à la maternelle qui est souhaitée par la Vicairie du Congo, avec 14 pièces dont 8 salles de classes, 1 salle informatique, 2 bureaux, 1 secrétariat, 2 dépôts. 14 sanitaires sont prévus. Le projet comprend également une citerne, un forage pour alimenter en eau l’ensemble du site, des travaux pour l’alimentation électrique... et un grand préau ! Ce sont près de 1 000 m2 qui seront à construire en rez-de-chaussée, sur des fondations suffisantes pour supporter dans l’avenir l’édification de nouvelles salles à l’étage.

Les ambitions de la Vicairie du Congo pour ce nouveau centre d’enseignement et d’éducation sont grandes, comme sont grands les besoins du pays pour toutes les couches de la société.

Montant de l’appui demandé :
385 000€


Projets 2020 : Réfection des sanitaires de l’école

O semeador Juazeiro do Norte (Brésil)

L’école maternelle o semeador est une oasis de verdure implantée depuis 1988 au milieu d’un quartier populaire de Juazeiro do Norte, Nord-Est du Brésil.

Le nom de l’école, inspiré de la parabole du Semeur, nous renvoie à sa vocation de lieu où les enfants grandissent au milieu des plantes, des fleurs et des fruits, avec toute la palette d’une formation humaine complète : intellectuelle, artistique, écologique, religieuse...


Avec 280 élèves de 2 à 8 ans, o semeador fait partie du « Rede Alix », le réseau des écoles de la Vicairie du Brésil de la Congrégation Notre-Dame. Les familles ne paient pas de droits de scolarité ; ils sont pris en charge par la solidarité des établissements scolaires et instituts de la Congrégation au Brésil.

L’école sollicite notre appui pour la rénovation et l’agrandissement des sanitaires en les portant à 6 unités, séparées entre garçons et filles et avec accès pour les enfants en situation de handicap. Le circuit des eaux usées sera également rénové.


Montant de l’appui demandé :
11 500 €


Projets 2020 : Viêt Nam

Des équipements pour l’école Viêt Anh à Da Teh

L’école, confiée par le Diocèse aux Soeurs de la Congrégation Notre- Dame il y a 5 ans, continue de se développer. Elle accueille près de 100 élèves de familles d’horizons sociaux variés, dont la moitié de familles issues des minorités ethniques des hauts-plateaux environnants. Une grande partie des élèves sont boursiers, et beaucoup parcourent chaque jour à pied de longues distances pour rejoindre l’école. Une communauté de 8 Soeurs enseignantes occupe un étage de l’école... qu’elles devront bientôt libérer pour faire face aux ouvertures de classes !


Jusqu’à présent, l’eau utilisée par les élèves, enseignants et personnels de l’école, provenait du puits de la paroisse toute proche, qui se trouve souvent à sec du fait de trop nombreux utilisateurs. Fin 2019, l’école s’est équipée d’un puits et d’un système de filtrage automatique pour fournir l’eau potable, ainsi que de 3 grands réservoirs. L’école vient aussi d’achever le remplacement de l’ancienne clôture, fragilisée, par un ensemble de grillage et de mur de 160 mètres de long.

Montant de l’appui demandé :
13 700 €