Chine

La Congrégation Notre-Dame en Chine.

En 2016 nous avons ecrit le suivant « Notre projet pour les années à venir : sortir de Hong-Kong et développer des contacts avec la Chine. En 2018 un evenement a Hong Kong nous a inspire davantage sur ce projet. C’était l'Inauguration du Pont Hong Kong-Zhuhai-Macao.
Un pont pour relier plusieurs endroits ensemble, pour faciliter la communication et le transport entre Hong Kong, Macao et la Chine Continentale, et surtout pour rapprocher les gens. Un pont de 55 Km avec tunnel sous la mer. C'est en même temps le plus long "sea-crossing" et la plus longue liaison (link) sur la planète terre ! (Pour plus de détails, vous pouvez aller sur Google !).



Donc, nous tachons d'"être pont" :
  • Entre les jeunes en difficulté et les plus capables (Superyouth camp)
  • Entre la Chine et Hong Kong : rénovation d'églises, séminaires et cours...
  • Mais surtout entre le Seigneur et tous ceux autour de nous qui Le cherchent.
Certains ponts sont déjà un peu stables, d'autres sont à consolider, d'autres à construire et à créer. Comme Cécile nous a rappelés dans sa Lettre de Noel.

"Comme il a raison notre 'Bon Père’, Pierre Fourier, de nous redire sans cesse :
Elles tacheront...


« ETRE PONT » entre les jeunes en difficulté et les plus capables :

Le " Superyouth Camp programme "

La première "compétition " a commencé en 2014 à l'initiative de Maria Choi, qui a organisé un camp de formation pour les jeunes qui souffrent : de manque d’estime de soi-meme (from low self-esteem), d’absence de sens à leur vie, d'un bas niveau intellectuel (with a low level of academic achievement), et ‘from being computer games addicts’. Mais le programme recrute aussi des jeunes capables de stimuler ceux qui sont plus passifs.
Un jeune professeur de Macao, Samuel Pui, est prêt à aider à ce projet. Nous décidons alors d'élaborer un programme avec lui pour les jeunes de 16 à 26 ans venant de Canton, de Hong Kong et de Macao : 10 de chaque endroit.
Six prix seront donnés à ceux qui auront accompli le plus de progrès entre l'avant et l'après camp. Le programme comprend : un entrainement aux risques (adventure training), des cours de psychologie et un service bénévole (voluntary service). La durée du camp est de 4 jours, au mois d'août.
Pour remporter ce prix, les participants doivent accomplir la totalité du « training », rédiger un article de réflexion qui sera publié dans une revue et organiser un service bénévole entre septembre et décembre. L’équipe qui aura fait preuve du plus grand esprit de collaboration pendant le camp obtiendra un certificat spécial.
Après avoir élaboré le programme de formation, nous avons invité le vice-directeur (assistant manager) du Centre d'études Don Bosco pour organiser et promouvoir le camp.
Pour le recrutement des participants : Samuel pour Macao, Maria Choi pour Hongkong et S. Lam pour Canton. Pour les finances, nous comptons sur les bienfaiteurs et pour les remercier, nous offrons une messe pour eux pendant le camp.
Notre 1er Superyouth camp a connu un vrai succès. Nous avons souhaité le renouveler chaque année.
En 2018, pour le 5e anniversaire de Superyouth Camp , nous avons rassemblé les participants des années précédentes pour une journée d'excursion afin de partager les progrès réalisés et ensemble rendre grâces au Seigneur de nous avoir soutenu dans ce désir d’aider les jeunes à grandir, à trouver une direction dans la vie et à développer leur capacités. Nous remercions aussi les "anciens " qui sont revenus comme volontaires pour aider les camps suivants.
Notre joie de voir une transformation dans notre groupe :

• Le jeune professeur de Macao a demandé à faire partie de l'église catholique et son bébé va recevoir lui aussi le baptême ;

• Un élève de Canton qui était complètement perdu dans ses études quand il a participé à notre camp et qui après avoir reçu la "coupe de Superyouth Camp", est devenu le leader du camp. Maintenant il a 18 ans et a choisi de se joindre au concours de «E-commerce innovation» pour les étudiants de Chine et a gagné le 2e prix. Il a entendu l'appel du Seigneur et a dit à son évêque qu'il veut entrer au Séminaire après ses études universitaires.



« ETRE PONT » entre la Chine et Hong Kong

a travers du travail de décoration des espaces liturgiques d'églises.

Paola vient de terminer trois projets :

  • deux en Chine,
  • un à Hong Kong : une chapelle d'adoration au Saint Sacrement.
Pour ces églises et cette chapelle, son travail principal a été de dessiner les esquisses des vitraux et des mosaïques, ainsi le mobilier de l’espace liturgique : l’autel, l’ambon, le crucifix, le tabernacle, l'éclairage etc.
En même temps que le travail d’architecture d’intérieur et d’art sacré, Paola donne aux laïcs et aux religieux des cours et des séminaires aussi bien à Hong Kong qu'en Chine.

Eglise du Sacré Cœur, Taiyuan, Chine.
Eglise du Sacré Cœur, Taiyuan, Chine.


Cathedrale de Beijing, Chine.
Cathedrale de Beijing, Chine,
(Mosaïques de Paola)
Chapelle d’adoration du Saint Sacrement.
Chapelle d’adoration du Saint Sacrement,
Eglise Ste Sainte Thérèse de Lisieux, Hong-Kong


« ETRE PONT » » entre le Seigneur et tous ceux autour de nous qui Le cherchent.

Hong Kong a accueilli deux grands Congrès internationaux en 2018 :
• « Pilgrimage of Trust & Reconciliation » de Taizé en août. Comme la question du logement est toujours difficile à Hong Kong, nous avons proposé d'accueillir une ou deux participantes. C'est ainsi que nous avons accueilli une jeune de Roumanie.

• Du 22 au 26 Novembre, Maria Choi a participé au 11e « Congrès Mondial Biblique Chinois » (11th World Chinese Biblical Congress). Plus de 160 participants ! Nous avons défini les objectifs pour promouvoir la lecture de la Bible, mais comment proclamer et partager la Parole de Dieu efficacement pour les millions de personnes de langue chinoise qui attendent d'être inspirées et guidées par la Parole de Dieu qui n'est pas réservée aux savants seulement ?



Et être pont avec nos Associés ?

Pour l'année 2018 consacrée aux jeunes, nos Associes sont désireux de mieux connaitre le charisme éducatif des différentes Congrégations religieuses. Au lieu de leur faire un exposé à ce sujet, nous avons proposé de les diviser en groupes. Chaque groupe présente une Congrégation différente : Jésuites, Salésiens, Franciscains…Paola et Jacqueline présentent la CND.
Expérience bien enrichissante !

Nous avons suggéré la même méthode pour préparer le pèlerinage à Macao que nous avons fait ensemble en Octobre : chaque participant s’était charge d'être le "guide " pour l'église de son choix et prépare la prière que l’on fera.

Bonne méthode à continuer !