Travailler au sein de la CND

une expérience enrichissante & une bien belle rencontre !

 

sandrine walter

 

Sandrine intègre l’équipe du Généralat de la CND en 2021. Elle répond aux questions de Fidélie.

 

Sandrine, pouvez-vous vous présenter à toutes celles qui ne vous connaissent pas encore ?

J’ai toujours  été attirée par  les autres cultures, par d’autres façons de vivre & de penser.

Toute ma scolarité a été tournée vers l’international ; dans une école bilingue en France, où j’ai appris l'anglais en même temps que le français dès les premières années d'école & où j’ai pu côtoyer des gens qui venaient de tous les pays du monde ;

Puis à l’étranger pour des années d’études supérieures.

Mais, je n’ai jamais utilisé jusqu’à aujourd’hui cet aspect de mon éducation dans mon parcours professionnel. La CND étant une congrégation internationale, je peux enfin retrouver cet aspect multiculturel qui me plait tant ; cela ajoute un niveau d’intérêt à mon travail.

 

En quoi consiste votre travail ?

A mon arrivée, le poste a été adapté aux besoins actuels du Généralat de la CND.

Je travaille en relations directes avec la Supérieure Générale pour tout ce qui concerne l’administratif & avec le Directeur Financier pour ce qui est de la gestion.

Et par extension avec le Secrétariat Général, les responsables des Vicairies, Délégations ou Groupes & enfin avec les prestataires extérieurs de la Congrégation.

J’ai plusieurs casquettes ;

Le back-office qui consiste à faciliter la vie du bureau, résoudre les problèmes,  trouver des solutions,  répondre aux demandes de toutes les personnes qui travaillent avec moi, celles avec qui je suis amenée à  interagir, répondre aux projets qui sont en cours tels que l’organisation du Chapitre.

L’autre aspect de mon travail est le suivi de gestion et le suivi administratif.

L'environnement du Généralat est très riche d'événements ; le Chapitre Général, maintenant, le Conseil Général ; je ne fais que découvrir des choses nouvelles, une approche particulière des gens et des choses ; c’est passionnant !

J’ai un parcours professionnel & personnel très atypique et comme le poste ici est très atypique, c’est une bien belle rencontre.

 

Quelles sont les joies et difficultés rencontrées dans votre travail ?

Les joies rencontrées,  sont avant tout une belle équipe de management.

Ici, au Généralat, la valeur de base est la bienveillance ; essayer de favoriser les demandes de chacun, essayer de faire aux mieux pour que tout aille bien.

Cet état d'esprit en entreprise se perd de plus en plus malheureusement. Au sein de la CND, c'est une réalité ! C’est rare & c’est précieux !

Ce qui me plaît dans la CND,  c'est d'abord  l'ouverture d'esprit,  la volonté de tous  de trouver des solutions pour la communauté dans un état d’esprit positif, constructif & bienveillant  envers tous.

Dans mon parcours professionnel,  je n'avais jamais vécu cela, sinon de façon très ponctuelle. 

Cette approche favorise un climat de travail qui vous permet  de prendre votre envol.

La difficulté majeure pour moi, est que je ne viens pas du tout du monde religieux.

Cela a été et est encore source d’inquiétude pour moi ; peut-être vais-je avoir des façons de faire ou des réactions qui pour moi sont anodines mais qui vont gêner ou choquer les membres de la Congrégation. N’hésitez pas à me le signaler…

Pour découvrir ce nouvel environnement de travail, j’ai dû m’adapter ; déjà à de nombreux termes que je ne connaissais pas et à cette nouvelle approche bien différente du monde du professionnel habituel.

Une autre difficulté, a été d’appréhender l’organisation de la Congrégation. Quand vous arrivez dans un nouveau poste, la montée en compétence est toujours un moment un peu inconfortable ; découvrir une organisation large et complexe avec tous les pays, le qui est qui et qui fait quoi, comment s’organise le Généralat avec les Vicairies, les Délégations et les Groupes, pas simple, mais je me suis adapté et j’ai appris.

 

Avez-vous une autre idée à ajouter ?

2021 aura été une belle rencontre que je n’attendais pas du tout ; à l’époque, je travaillais dans une autre entreprise. Le poste était à peu près similaire mais sans la dimension humaine si forte au sein de la Congrégation ; ajouté à cela l’aspect international, ce nouveau poste est pour moi, tant une opportunité professionnelle que personnel. Découvrir un monde qui m’était tout à fait inconnu, c’est très enrichissant ; c’est vraiment une source de motivation supplémentaire pour moi, je suis donc particulièrement contente que la rencontre ait pu se faire entre la Congrégation et moi ; entre Sœur Cécile et moi ; entre Raymond et moi ; et entre vous toutes et moi.

J’ai hâte de poursuivre ces nouvelles rencontres ces prochains mois et ces prochaines années. Je suis impatiente d’apprendre à connaitre un peu plus les nouvelles Conseillères après avoir vécu le Chapitre par procuration ; tout le monde m’envoyait des petits messages, ces petits plus font le sel du travail & je les apprécie particulièrement.

Merci à vous toutes & tous de votre accueil si chaleureux.

 

Merci Sandrine

Merci à vous Sœur Fidélie